Aufait Maroc

Partenariat public-privé, levier incontournable de développement du tourisme

Partenariat public-privé, levier incontournable de développement du tourisme
Dernière mise à jour le 18/07/2012 à 14:11

Impulsée en janvier 2001 à travers la signature de l’Accord Cadre 2001-2010 entre le Gouvernement et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), la vision 2010 dont l’objectif était d’attirer 10 millions de touristes en 2010, peut être qualifiée de succès.

Réalisée à hauteur de 93% avec 9,3 millions d’arrivées, la vision a en effet permis de rendre le tourisme marocain plus attractif aujourd’hui qu’il y a dix ans. Toutefois, la rentabilité des offres n’est pas encore optimisée.

Le plan Azur relance le challenge jusqu’à 20 millions d’arrivées internationales en 2020. Il se déploiera en même temps que huit Agences de Développement Touristique (ADT), renforçant encore le marketing de destination. Un point d’étape sera nécessaire en 2015. Le partenariat public-privé est crucial pour faire de cette initiative un succès.

Cas de l’aménagement des territoires touristiques

La gestion des territoires touristiques (ou destinations homogènes) s’inscrit pleinement dans le contexte d’un partenariat public-privé.

La Vision 2020 prend appui sur huit territoires présentant la cohérence touristique, l’attractivité et la masse critique nécessaires (en termes de capacités d’hébergement, d’actifs touristiques et de desserte aérienne) pour un positionnement international.

Lors d’une conférence organisée par la fédération nationale du tourisme (FNT) tenue mercredi à Casablanca sous le thème « Pour un partenariat public-privé renforcé dans l’économie touristique marocaine », M. Etienne-Pauchant, fondateur de Mediterrranean Travel Association (META), a illustré via un simple exemple cette coopération dans le cadre des destinations homogènes.

“À titre d’exemple, ce serait un acte manqué que de ne pas proposer la réservation en ligne à chaque visiteur d’une page-web relative à un territoire, à condition que le secteur privé y soit totalement associé. Seuls les professionnels présents sur le territoire seront présentés, et uniquement ceux ouverts à la réservation pour les dates entrées par le visiteur, à la condition qu’ils puissent afficher immédiatement un prix en ligne pour le séjour envisagé, des conditions générales de vente, et un encaissement sécurisé. Les pouvoirs publics ne seront aucunement engagés dans la transaction entre le professionnel et le prospect, n’ayant produit qu’une “info-médiation”, entre le professionnel et son client.”

M. Etienne-Pauchant, fondateur de Mediterrranean Travel Association (META)

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×