Aufait Maroc

L’ONCF procède à l’installation de nouveaux ouvrages d’art

L’ONCF procède à l’installation de nouveaux ouvrages d’art
Dernière mise à jour le 28/07/2012 à 12:15

A l’occasion de la célébration de la Fête du Trône, l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) et les autorités locales de plusieurs villes procèdent à la mise en service d’ouvrages d’art (Ponts-rails, ponts-routes et passerelles) en vue de remplacer les passages à niveau (PN) supprimés par des ouvrages de franchissement et préparer le lancement des travaux de construction de nouveaux ouvrages.

Ces réalisations, qui mobilisent un investissement global de 183 millions de dirhams, dont 113 millions supportés par l’ONCF, consistent en la construction de 12 ponts routes, 05 ponts rails et 02 passerelles pour la suppression de 20 PN, précise, samedi, un communiqué de l’Office.

A cet égard, la stratégie de l’ONCF consiste à ne plus créer de nouveaux PN dans toutes les nouvelles lignes, comme il est le cas des nouvelles liaisons ferroviaires de Nador et Tanger Med. En outre, l’Office procédera à l’accélération de la cadence de suppression des PN existants. Dans ce sens, une étude globale a été menée pour la classification des PN selon des paramètres précis, prenant en compte le risque d’accident, la fréquence des circulations, la masse du trafic, 77 PN ont été supprimés au titre de la période 2005/2009, soit une cadence de 15 passages annuellement et un budget de 50 milliards de centimes.

Un budget de 60 milliards de centimes sera alloué au programme actuel s’étendant sur la période 2010/2015, lequel prévoit de relever la cadence de suppression des passages jusqu’à atteindre 40 passages annuellement sur la période 2013/2015.

Le programme se penchera également sur le phénomène de traversée anarchique des voies, à travers la construction de passerelles pour piétons et de murs de clôture le long des emprises ferroviaires à forte agglomération. Un budget de 30 milliards de centimes sera alloué à cet effet.

Par ailleurs, l’ONCF prévoit le lancement d’un programme complémentaire qui s’articule autour de la mise en oe?uvre d’une grande campagne annuelle de sensibilisation au sujet des risques de traversée de la voie ferrée, et le renforcement des installations et équipements aux droits des passages à niveau pour plus de sécurité en attendant leur suppression ou leur équipement par des systèmes automatiques (annonce sonore, barrières automatique, signalisation routière).

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×