Aufait Maroc

Danse contemporaine : “Action Danse 5”, pour continuer de créer et collaborer

Danse contemporaine : “Action Danse 5”, pour continuer de créer et collaborer
Dernière mise à jour le 28/08/2012 à 15:47

Stages de danse contemporaine, africaine, hip-hop, spectacles, battles, collaborations… La Cie Fleur D’Orange organise la 5ème édition du festival Action Danse du 9 au 20 septembre à Oujda puis à Casablanca.

Cette manifestation organisée par des jeunes, pour les jeunes, a pour vocation de sensibiliser les jeunes marocains à la danse en général et à la danse contemporaine en particulier, ce parent pauvre de l’art au Maroc.

Dirigé par la chorégraphe et danseuse Hind Benali, l’événement ambitionne de continuer à apporter aux danseurs marocains et africains des opportunités pour collaborer, se perfectionner et continuer à absorber de nouvelles techniques et points de vue, autant de credos de la compagnie Fleur D’Orange.

Pour l’édition 2012, la programmation et le choix des villes est un “moyen de déplacer poétiquement les repères pour faire rayonner la danse au Maroc et lever le voile du tabou”. Pour cette édition, le festival repart à Oujda pour “offrir une formation de qualité, dispensée par des chorégraphes/pédagogues de renom, et pour encourager la création de collaborations entre l’Oriental et d’autres régions ou pays”, expliquent les responsables de l’association.

Après Oujda, chorégraphes et jeunes sélectionnés iront alors à Casablanca pour partager de nouvelles expériences en se mêlant aux artistes de la ville… Une belle occasion pour les orientaux de se frotter au dynamisme casablancais et de vivre une expérience unique de partage et de créativité, conclut l’association sur son site internet.

http://www.fleurdorange-maroc.net/

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×