Aufait Maroc

Chine : l’avenir de Drogba et Anelka au Shanghai Shenhua déjà en suspens

Dernière mise à jour le 29/08/2012 à 7:41

Les deux joueurs vedettes de Shanghai Shenhua, le Français Nicolas Anelka et l’Ivoirien Didier Drogba, pourraient ne plus être payés en raison d’une querelle entre le principal financier du club chinois et son conseil d’administration, rapporte la presse chinoise mercredi.

Selon le quotidien sportif Titan Sports, le président de Shenhua, le milliardaire Zhu Jun, menace de ne plus payer les joueurs étrangers s’il n’obtient pas la majorité de contrôle qui lui a été promise lors de son arrivée dans le club en 2007.

« Les salaires de Drogba, Anelka et (le Colombien Giovanni) Moreno ne peuvent pas être garantis dans le futur et ils pourraient ne pas disputer les prochains matches », a déclaré un membre du conseil d’administration au journal Titan Sports.

Zhu, qui a fait fortune dans les paris et jeux d’argent sur Internet, aurait déjà injecté 75 millions d’euros dans le club et menace de contribuer aux salaires des joueurs étrangers à la hauteur de sa participation actuelle dans le club (28,5%) alors qu’il en revendique 70%.

Les recrutements d’Anelka en décembre puis de Drogba en juillet ont fait beaucoup parler du club de Shanghai qui verserait aux deux anciens joueurs de Chelsea un salaire hebdomadaire de 240.000 euros.

L’équipe n’occupe toutefois qu’une modeste 10e place après 23 matches, à 20 points du leader, Guangzhou Evergrande.

Le Championnat de Chine fait une pause de trois semaines et reprendra le 15 septembre.

« La question est de savoir si Drogba pourra jouer le 15 septembre. Les rumeurs selon lesquelles Shenhua pourrait déposer le bilan si Zhu Jun n’obtient pas la majorité (qu’il demande), est ridicule », a expliqué la source du quotidien Titan Sports.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

×