Aufait Maroc

68 immigrants illégaux abordent un îlot au large de Melilla

68 immigrants illégaux abordent un îlot au large de Melilla
Dernière mise à jour le 03/09/2012 à 9:08

Soixante-huit immigrants illégaux, dont trois mineurs, ont abordé à la nage dimanche, un îlot situé à proximité de l’enclave espagnole de Melilla. Les enfants et les femmes enceintes ont été transportés à Melilla par un hélicoptère de l’armée espagnole.

De source officielle à Rabat, on indique, “nous sommes en contact avec le gouvernement espagnol pour trouver une solution par la voie du dialogue et ce dans l’intérêt des deux pays”.

Rappelons que le Maroc a toujours revendiqué sa souveraineté sur Ceuta, Melilla et les îles avoisinantes.

Des membres du gouvernement espagnol espèrent que “les migrants vont regagner le Maroc à la nage”, -trente mètres séparent l’îlot des côtes marocaines-, lorsqu’ils verront qu’ils ne sont pas transférés en Espagne, a ajouté le site du quotidien.

Une première

Il semble que c’est la première fois que des migrants tentent d’aller en Espagne de cette manière et Madrid craint qu’ils ne soient de plus en plus nombreux à tenter de prendre le même chemin.

“Nous sommes confrontés à une situation très délicate. Tout le monde -l’Espagne, le Maroc et l’Union européenne- doit agir en totale responsabilité”.

Abdelmalik El Barkani, préfet espagnol à Melilla

“Il s’agit de territoires très petits, très proches de la côte d’un pays tiers et qui ne peuvent devenir un point d’accès à Melilla ou au continent (européen) pour le profit des mafias de trafic d’êtres humains”, avait-il conclu.

Une source officielle marocaine a par ailleurs insisté sur le fait que le Maroc, autrefois simple pays de transit, était devenu un “pays d’accueil avec des milliers de clandestins subsahariens résidant dans les grandes villes comme à Casablanca, Rabat, Tanger et Tétouan”.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×