Aufait Maroc

HRW appelle le Maroc à mettre fin au travail des jeunes filles domestiques

HRW appelle le Maroc à mettre fin au travail des jeunes filles domestiques
Dernière mise à jour le 15/11/2012 à 16:21

L’organisation Human Rights Watch (HRW) a appelé le Maroc à mettre fin à l’exploitation des jeunes filles de moins de 15 ans, qui « travaillent » comme domestiques de longues heures par jour pour des salaires extrêmement bas, dans un rapport rendu public jeudi à Rabat.

« Des jeunes filles âgées de huit ans à peine endurent des sévices physiques et travaillent comme domestiques de longues heures par jour pour des salaires extrêmement bas », a déclaré Jo Becker, directrice au sein de la division Droits des enfants à HRW, lors de la présentation de son rapport.

« Le Maroc a déjà pris des mesures importantes pour réduire le travail des enfants, mais il doit prendre des mesures ciblées pour protéger ceux et celles qui travaillent comme domestiques, et faire respecter la loi », a-t-elle ajouté.

« Nous appelons le gouvernement marocain à mettre fin à ce problème en favorisant notamment la scolarisation des jeunes filles », a insisté Mme Becker. Des sources associatives estiment entre 60.000 et 80.000 le nombre de jeunes filles domestiques dans le pays.

Le rapport est le résultat de recherches menées au Maroc en avril, mai et juin 2012 à Casablanca, Rabat et Marrakech notamment. HRW a interrogé 20 anciennes enfants travailleuses domestiques, a précisé l’ONG basée à New York.

« Quinze des anciennes enfants travailleuses domestiques avaient commencé à travailler avant 12 ans; toutes, sauf quatre, avaient encore moins de 18 ans au moment des entretiens », indique le rapport.

« La majorité des filles interrogées ont indiqué avoir été maltraitées à la fois physiquement et verbalement par leurs employeurs (…) Certaines filles ont déclaré que leurs employeurs les avaient frappées avec leurs mains, des ceintures, des bâtons, des chaussures ou des tuyaux en plastique », a encore déclaré HRW.

Un projet de loi interdisant cette pratique a été élaboré par le gouvernement marocain mais il n’a toujours par été adopté par le Parlement. Il prévoit notamment la prison ferme et de lourdes amendes contre toute personne employant des enfants de moins de 15 ans comme domestiques.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×