Aufait Maroc

Pollution : Bruxelles met en garde le groupe Daimler

Pollution : Bruxelles met en garde le groupe Daimler
Dernière mise à jour le 14/01/2013 à 11:22

“Si Daimler ne se conforme pas à cette obligation, ses nouveaux modèles ne pourront pas être homologués”, ont expliqué vendredi à l’AFP les services du commissaire européen à l’Industrie Antonio Tajani, en pleine période des salons automobiles.

Une nouvelle législation de l’UE impose aux constructeurs automobiles européens l’utilisation d’un nouveau gaz pour leurs systèmes de réfrigération afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

“La Commission européenne doit faire respecter cette législation, sinon elle risque d’être poursuivie en justice pour carence. Ce n’est pas la Commission européenne qui impose ce gaz, c’est l’industrie qui l’a choisi après l’avoir testé.”

Carlo Corazza, porte-parole du commissaire européen à l’Industrie Antonio Tajani.

Produit par Honeywell, le HBO-1234yf, son nom de code, a été testé par 13 constructeurs. Il est présenté comme le substitut à l’ancien gaz, le R134a, condamné car mille fois plus polluant que le CO2. Le nouveau gaz, quatre fois plus polluant que le CO2, a obtenu l’approbation de l’association des constructeurs allemands VDA, dont Daimler est membre.

Contraint d’adapter ses nouveaux modèles, comme les autres constructeurs, Daimler a annoncé avoir un problème, en expliquant que ce nouveau gaz peut enflammer certains éléments de ses voitures en cas d’accident grave.

Le constructeur allemand a demandé à la Commission de différer de six mois l’application de la législation européenne. “Nous avons pris note de la position de Daimler”, a indiqué M. Corazza, sans vouloir se prononcer sur la réponse.

Mais il a réaffirmé que “tous les nouveaux modèles mis en circulation depuis le 1er janvier 2013 doivent être équipés du nouveau gaz”. “Les autorités allemandes sont chargées de contrôler les véhicules et ceux qui ne respectent pas cette obligation ne devront pas être homologués”, a-t-il averti.

“Nous étudions les différentes possibilités techniques et nous présenterons aux autorités concernées une alternative dans les semaines qui viennent”, a déclaré à l’AFP un porte-parole de Daimler.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×