Aufait Maroc

Salafistes vs Amazighs : 266 associations déclarent leur soutien inconditionnel à Ahmed Assid

Dernière mise à jour le 25/04/2013 à 9:59

Elles sont 266 associations à avoir manifesté leur soutien inconditionnel à Ahmed Assid, alors que le militant et chercheur à l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM) est dans le viseur des salafistes marocains.

Ces associations, dont la Confédération des associations amazighes du Nord du Maroc (102 associations), et le Forum de Solidarité Euro-Méditerranéenne (FORSEM), ont mis en garde contre les menaces et les intimidationsà l’encontre du chercheur, provenant des salafistes marocains.

En effet, le président de l’association “Al Bassira pour l’éducation et la prédication”, Hassan El Kettani, a qualifié Ahmed Assid de “criminel” et d’“ennemi de Dieu”, sur un de ses statuts sur Facebook. Le prédicateur salafiste n’a pas hésité à appeler à “ne pas laisser passer les propos d’Assid sans réaction”, en portant plainte contre Assid pour atteinte à l’Islam.

Même son de cloche chez les autres salafistes marocains qui ont dénoncé “l’attaque que le militant amazigh mène contre les fondements de l’Islam, et son prophète Mohammed”.

Rappelons qu’Ahmed Assid, s’exprimait vendredi dernier sur l’Islam et l’enseignement au Maroc, lors d’un séminaire organisé à Rabat par l’Association Marocaine des Droits de l’Homme (AMDH).

Ahmed Assid a estimé que “l’Islam est aujourd’hui dépassé, car les valeurs universelles actuelles sont ce que l’humanité a atteint de mieux”, ajoutant que le message de l’Islam enseigné aux jeunes dans les manuels scolaires est un message “terroriste”, évoquant un Islam “propagé à l’épée” à l’époque du prophète.

Des propos qui ont suscité la polémique et donné lieu à de vives critiques à l’encontre de l’activiste.

A lire aussi...