Aufait Maroc

Alger déconseille à ses parlementaires de se rendre au Maroc

Alger déconseille à ses parlementaires de se rendre au Maroc
Dernière mise à jour le 12/06/2013 à 10:07

Le département de renseignement et de sécurité algérien (DRS), service de renseignements algérien, aurait demandé à des députés de l’Assemblée populaire nationale algérienne (APN), qui étaient le week-end aux camps de Tindouf, de ne pas se rendre au Maroc, rapporte le site d’information Yabiladi, qui cite un autre site algérien, tsa-algerie.com. Le contexte de crise diplomatique entre Alger et Rabat étant la raison évoquée par le DRS.

Les services secrets algériens ont conseillé à ces députés d’annuler leur visite au Maroc, qui était prévue cette semaine, pour s’enquérir de la communauté algérienne établie dans le Royaume. Une telle visite pourrait, selon une source sécuritaire algérienne, “accentuer la crise entre les deux pays”.

Présents le week-end dernier aux camps de Tindouf, en compagnie de douze membres du Congrès américain, le DRS soupçonne que les services secrets marocains, présents à l’intérieur des camps, “auraient fiché les députés algériens lors de leur tournée”.

“Il y a des espions marocains dans les villes libérées du Sahara (camps de Tindouf, ndrl). Ils ont certainement fait des rapports sur la tournée des députés algériens.”

Une source sécuritaire algérienne, citée par le site d’information tsa-algérie.com.

Les services secrets algériens ont conseillé aux députés de l’APN de reporter leur tournée au Maroc, afin d’éviter d’éventuelles provocations de la part des autorités marocaines.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

×